Ubud la spirituelle

Ubud la spirituelle , Bali
 Ubud-Bali


Célébrée dans les guides et dans le monde entier, Ubud la spirituelle est le cœur artistique de Bali.
Rues et ruelles sont parsemées de galeries de peintures ou de sculptures, où les artistes s’adonnent à leur art.
Les spectacles de musique et de danses balinaises sont légions et souvent destinés aux touristes mais ont au moins le mérite de perpétuer les arts traditionnels de l’île.

Que l’on séjourne dans un hôtel, dans une lodge ou dans une chambre d’hôte, c’est souvent à Ubud que l’on découvre le rythme de la vie familiale indonésienne ponctuée par les offrandes et les cérémonies.

Au fil des balades, on découvre les cris des parieurs qui annoncent un combat de coqs, le martèlement des gongs et des cymbales qui résonnent au loin, ou les chants des prières qui s’échappent des temples avoisinants.

A cela s’ajoute le fait qu’Ubud s’étale au milieu de gorges et de rizières en terrasses et qu’il est donc toujours possible de s’éloigner des grandes artères et observer les paysans s’affairer au milieu des champs.
En se baladant le long des flancs du volcan Agung, on peut quasiment remonter le temps : labours à la charrue, locaux qui se lavent à l’eau fraîche des rivières, femmes en sarong qui transportent des sacs en équilibre sur la tête, regard éberlué des enfants et surtout leurs sourires dès qu’on leur dit ‘bonjour’ …
Hello , hello , hello , répètent-ils en sautant d’une allée de riz à l’autre.

Pour démarrer ou cloturer un voyage, une bonne façon de découvrir  Bali, intacte et authentique.

 Ubud-Bali Ubud-Bali

 Ubud-Bali

 Ubud-Bali

 Ubud-Bali

A ne pas manquer :

– Le marché d’artisanat au cœur du village qui, même s’il est envahi de touristes, garde un charme indéniable. C’est ici , et dans les boutiques alentours, que vous trouverez probablement le plus grand choix de souvenirs balinais à ramener. 

Sacred Monkey Forest Sanctuary : une poche de jungle dense quasiment en centre-ville et trois temples cachés au milieu des arbres.
A éviter par contre pour ceux et celles qui , comme moi, ont une frousse monstre des singes…

– Prendre un cours de danse au musée Puri Lukisan et profiter à l’occasion de son beau jardin luxuriant et admirer l’ensemble de ses œuvres.
– Admirer le somptueux panorama sur la gorge de l’Ayung en allant prendre un verre dans l’un des luxueux hotels qui la bordent. 

– tester un des nombreux spas pour se detendre en fin de journée. 

– Louer vélo ou scooter pour faire le tour des villages avoisinants.